Kaboul

En venant de Kaboul, et après avoir franchi le tunnel de Salang à 3200 m d’altitude, une grande plaine se découvre. Il faudra néanmoins environ trois heures avant d’arriver à MAZAR e SHARIF, après avoir traversé la ville de Pul-i-Kumri. Une grande route asphaltée d’environ 60 km traverse une immense plaine désertique. Il est déconseillé, même de nos jours, de s’arrêter devant toutes interpellations. Si par le passé il était évoqué la présence de bandits de grands chemins, il n’en n’est pas moins vrai encore de nos jours. Ils font de l’autostop, vous obligent à vous arrêter, vous font descendre de votre véhicule sous la menace, s’installent à bord et vous laissent sur le bas coté de la route ! Seule consigne : ne pas s’arrêter. A l’occasion du Norouz (fête du printemps) la ville de MAZAR est en liesse. Une visite s’impose au mausolée du Seigneur Ali. Pendant ce pèlerinage des fêtes du Norouz, aveugles et impotents essaient de toucher par de-là les grilles, le drap brodé qui la recouvre dans l’espoir qu’un miracle se réalise. Même les pigeons viennent s’ébattrent en foule, ils sont tous blancs.

Quelques détails

  • Superficie : 950 km2
  • Population : 3 543 700 hab. (2014)
  • Coordonnées34° 31′ 01″ Nord 69° 07′ 59″ Est